CHELSEA - au-delà du temps, une promesse

Chelsea, qui provient d’un monde supérieur, doit se concentrer sur le travail qui lui a été assigné. Elle met ainsi à profit les talents innés dont elle a hérité à sa naissance. Mais pour elle, la routine ne suffit plus.

 

Elle n’en peut plus de voir la souffrance qui habite ce monde. Elle ne veut plus en être que la témoin silencieuse. La jeune femme souhaite plus que tout changer ce monde dit inférieur et croit bien avoir trouvé la meilleure solution.

 

Mais voilà, elle ne pouvait imaginer que l’homme qu’elle avait repéré pour l’aider changerait à ce point sa vie. Liam deviendra bien plus qu’un être inférieur à ses yeux. Un grand combat s’engagera quand son père lui imposera sa volonté.

 

Aura-t-elle le pouvoir d’aller jusqu’au bout de la mission qu’elle s’est donnée ?

 

Elle est prête à tout pour démontrer à son père et son monde supérieur qu’il est possible de coexister. Comment changer ce qui les oppose et ce qui les sépare ? Son rêve était sur le point de se réaliser et pourtant, elle devra faire un choix déchirant. La jeune femme fera face au plus grand des dilemmes.

 

Devra-t-elle se sacrifier pour le sauver ?

Extrait

La jeune femme jugea qu’il était dans son intérêt de garder une bonne distance entre eux, pour parer à toute éventualité.

Elle connaissait son tempérament bouillant et intransigeant.

 

— Je vous en prie, écoutez-moi !Il faut que vous compreniez que je suis…

 

— Toi, la coupa-t-il en levant une main vers elle. Tu vas m’écouter, tu n’iras nulle part sans mon autorisation.

 

— Père, je veux seulement être libre de vivre ma vie. Je peux… vous démontrer…

 

— Peu importe ce que tu veux. Ce qui est important c’est ce que j’en pense. Tu respecteras nos lois, ou tu paieras le prix de ton insolence.

 

— Mais père, supplia-t-elle en baissant la tête. Je l’aime… J’ai besoin de…

 

— Non ma fille. Tu resteras ici et tu l’oublieras !

 

Elle ne pouvait concevoir de ne plus jamais le revoir. Comment pouvait-il lui demander, ou plutôt lui exiger d’oublier son bel amour, si bon, si doux ?

 

Au moment où elle s’apprêtait à disparaître, elle sentit une chaleur qui se dirigeait vers elle. Elle releva la tête juste à temps pour apercevoir son père qui lui lançait de puissants éclairs, qui la paralysaient et l’empêchaient ainsi de partir.

 

Elle le regarda droit dans les yeux. Elle ne reconnut pas cette lueur, cette étincelle étrange qui brillait dans son regard. Pourrait-elle, un jour, avoir encore confiance en lui ? En cet homme, qui dans son enfance, lui avait si souvent donné sa parole d’honneur, lui promettant de ne jamais la faire souffrir.

 

Maintenant, il la retenait, par la force, en utilisant une énergie qui brisait lentement sa résistance. Il lui parlait de lois, mais qu’en était-il de la loyauté entre un père et sa fille ? Le respect ne devait-il pas être mutuel ?

 

Elle se débattit avec toute l’intensité et la vigueur que sa volonté lui prodiguait, contre le magnétisme qu’il utilisait pour la retenir. En rassemblant le peu de force qui lui restait, elle ferma les yeux pour se remémorer les images de son amour qui l’attendait.

 

Ce fut suffisant pour lui insuffler la poussée d’énergie nécessaire pour le voyage. Au moment où elle commençait à disparaître, la jeune femme reçut une grande décharge qui lui coupa le souffle.

 

Les dernières paroles qu’elle entendit, avant de disparaître, furent celles de sa mère qui criait :

 

— Kasthyël, ne fais pas ça, tu vas la blesser !

 

Et son père :

 

— Chelsea, NON !

***

Comme elle n’avait plus assez de puissance pour apparaître au jardin, elle se matérialisa sur une petite route, menant aux maisonnettes qui étaient près du domaine. Complètement exténuée, elle tomba à genoux. Elle sentait son énergie qui la quittait. La jeune femme perdait peu à peu le contact avec la réalité. Elle tenta en vain de se relever, mais c’était impossible. Elle était de plus en plus effrayée par ce qu’il lui arrivait.

 

« Mais que se passe-t-il ? Quel sort, mon père, a-t-il utilisé contre moi ? »

 

Peu à peu, toute sa vie se brouillait dans sa tête. Elle avait de plus en plus de difficulté à reconnaître l’endroit où elle se trouvait. Plus rien ne lui semblait familier. Elle essaya de se remémorer le visage de son amour. Elle ne distinguait pratiquement plus les images. Lentement, sa mémoire s’effaçait,

tout ce qu’elle était n’existait plus. Elle se sentait de plus en plus perdue.

 

Elle comprit toute l’horreur de la situation, sentant la brûlure du sortilège se frayer un chemin dans son âme. La jeune femme s’alarma en constatant que son père avait décidé de lui retirer une partie de sa vie et surtout celle qui était à ses yeux la plus importante. Elle combattit de tout son être cette intrusion dans sa tête ne voulant surtout pas oublier le grand et unique amour de sa vie. Liam était à ce jour ce qu’il y avait eu de meilleur et de plus beau dans sa courte existence.

 

« Non, ça ne peut pas finir maintenant, je ne veux pas le perdre », supplia-t-elle intérieurement.

 

— Mademoiselle Chelsea !

 

Elle pouvait entendre, comme dans un brouillard, les pas qui accouraient vers elle, mais elle restait paralysée. Elle n’avait déjà plus la faculté de réagir, de bouger. Avec beaucoup d’effort, elle leva les yeux sur la personne qui s’accroupissait devant elle.

 

— Oh, Mademoiselle !

 

Elle reconnut à peine cette voix et

articula quelques mots avant de

sombrer dans le néant.

 

— Odélya, il faut prévenir Liam, que…

 

Elle se sentit mourir.Elle ferma les yeux.

Le brouillard l’emporta.

*** *** *** *** ***

Ne manquez pas le tome 2

Chelsea - L'écho du passé

 

Découvrez si Liam trouvera assez de

sagesse en lui pour affronter le drame,

qui fragilisera tous les efforts

qu’il a faits, depuis sa rencontre avec Chelsea.

 

Pourra-t-il retrouver la paix ?

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2016 par Nathalie Racine Écrivaine