TERRA - La cité oubliée

Séparée du reste du monde 230 ans plus tôt par un phénomène magnétique, la cité de Terra restera figée, à tout jamais, dans le temps.

En une seule nuit, tout peut changer. Cassimay l’apprendra cruellement et devra assumer de grandes responsabilités qui ne lui étaient pas destinées. Son ami d’enfance, Malyk, viendra ébranler tout ce en quoi elle croyait.

Par hasard, la jeune femme découvrira une brèche qui lui fera voir, sous son vrai jour, l’autre visage de l’humanité. Une différence qui l’enchantera, qui la déstabilisera par moment, qui l’amènera à réfléchir sur l’avenir de la cité. Toutefois, une rencontre inopportune aura des conséquences dramatiques et viendra fragiliser son esprit déjà tourmenté.

Traumatisée et habitée par un profond désespoir, la culpabilité, la peur constante qu’ils la retrouvent et les séquelles post-traumatiques l’empêcheront de voir ce que la vie a de plus beau à lui offrir.

 

Malyk saura-t-il l’aider à vivre à nouveau et à se battre pour son peuple ?

 

Cassimay retrouvera-t-elle le chemin de la maison ?

Extrait

La matinée s’annonçait douce et encourageante. Il n’avait cessé de pleuvoir depuis plus d’une semaine.

 

Un grand écran de brume tapissait les champs, ce qui créait une atmosphère des plus étranges et surtout irréelle. C’était comme marcher dans les nuages. Une légère brise vint lui chatouiller la nuque. Un petit sourire timide se dessina sur son joli visage.

 

Il y avait longtemps qu’elle n’en avait plus envie, qu’elle s’enfermait dans son monde. La jeune fille ne verrait plus jamais la vie du même œil. D’une nature habituellement joyeuse et positive, elle avait depuis peu abandonné le goût de vivre. De plus, se regarder dans un miroir était devenu un exercice traumatisant.

 

Pourtant, en d’autres temps, elle aurait trouvé la force de surmonter cette nouvelle épreuve. En revanche, cette fois, c’était beaucoup trop difficile, elle avait perdu tous ses repères. Une partie d’elle semblait être morte au même moment où le drame s’était abattu sur sa famille, deux mois auparavant. Elle ne trouvait plus où était sa place dans ce monde. 

 

Les images remontaient continuellement dans son esprit, hantant toutes ses nuits.  Elle ne trouvait le sommeil qu’une fois radicalement épuisé. C’est alors que son cerveau se mettait finalement en mode veille, permettant ainsi à son corps de récupérer quelques heures. À tout le moins, d’oublier l’enfer dans lequel elle vivait en permanence.

 

Souvent, à tout moment de la nuit, sans crier gare, elle se revoyait entourée de flammes. Elle pouvait même ressentir leur chaleur et l’odeur de fumée qui envahissait tous ses sens.

Puis, elle se réveillait en sursaut et recommençait une nouvelle journée, comme un jour sans fin. Ne possédant aucun entrain, elle sortait du lit qui avait accueilli sa peine et ses pleurs nocturnes, se forçant à enfiler des vêtements propres et à sortir prendre l’air.

 

Habituée à se balader sans but, la jeune fille passa une main sur la surface nuageuse,faisant ainsi lever le voile qui l’entourait. Cassimay avait toujours avancé dans la vie en suivant le chemin qui lui avait été tracé bien avant sa naissance.

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2016 par Nathalie Racine Écrivaine